Transition énergétique à l’Ile de Sein : le tribunal administratif saisi !

) par Christian Bucher

Lors des fortes tempêtes de 2008 l’île de Sein été fortement touchée. La fréquence et la dureté de ces tempêtes qui touchent l’ile ont fortement sensibilisé les habitants à la question du changement climatique.
 Ils ont décidé de remettre en cause leur approvisionnement énergétique (420.000 litres de fioul par an pour alimenter l’île en électricité )
Ils créèrent peu après la société Île de Sein Énergies (IDSE), une société locale et participative dont plus de 25 % des habitants permanents de l’île sont sociétaires (en tout, la société regroupe 66 actionnaires particuliers, habitants permanents, secondaires et amis de l’île)
IDSE veut approvisionner l’île à 100 % en énergies renouvelables.
Un bras de fer l’oppose à SDEF. Le SDEF est l’autorité propriétaire des réseaux qui a attribué, jusqu’en 2023, la concession du service public de l’électricité à EDF et au distributeur de courant Enedis dans le département du Finistère.
 Jeudi 6 avril 2017, IDSE a adressé un référé au tribunal administratif de Rennes contre la décision du SDEF de  refuser de  donner la concession du réseau de distribution de l’électricité à IDSE sur l’ile de Sein. IDSE estime que le monopole d’EDF n’est pas conforme au droit européen.

Voir en ligne : http://transitioncitoyennebrest.inf...